BALAYER LA PISTE ?

Il est souvent considéré comme inutile de balayer les pistes, en se basant sur l’impression erronée que le souffle des réacteurs de l’avion précédent a écarté tout le FOD en le projetant au loin.

Ce n’est pas le cas; le souffle peut par exemple projeter le FOD vers d’autres avions alignés en attente ou tout simplement un avion quittant la piste peut propulser vers celle-ci le FOD des bas-côtés de la voie de circulation. Le vent est également un facteur important dans la « migration » des FOD d’un endroit à l’autre.

Un seul passage d’essai du FOD*BOSS® sur la piste est suffisant pour prouver que c’était une nécessité comme en témoigne une quantité importante de FOD ramassé. Un nombre croissant d’aéroports utilisent le FOD*BOSS® au moins une fois par semaine sue les pistes.

Grâce à la grande vitesse de remorquage du FOD*BOSS®, et à la largeur de balayage impressionnante offerte par la version Double ou Triple, le temps nécessaire pour balayer la piste est suffisamment court pour faciliter son utilisation avec peu ou pas d’impact sur les opérations.

Le graphique montre le temps requis pour balayer une piste de 45 m de large, en utilisant un FOD*BOSS® en version Double ou Triple.

Menu